360° Saint-Ouen // Écoquartier des Docks

Situé à proximité du quartier des Docks, le Grand Parc constitue un véritable trait d’union entre la ville et son fleuve, renouant avec l’époque où les berges étaient un lieu de villégiature et de détente.

plan-grand-parc

via www.saint-ouen.fr

Vous y trouverez :

  • une serre pédagogique de 1 400 m2, lieu d’échanges autour de l’environnement et du jardinage ;
  • des aires de jeux pour enfants ;
  • des espaces de détente et de repos avec une prairie de 11 000 m2 et une grande pelouse de 19 000 m2 invitants à la flânerie ;
  • les jardins partagés et leurs ruches qui produisent 400 kg de miel chaque année ;
  • une aire de glisse pour skate et rollers ;
  • un amphithéâtre à ciel ouvert de 320 places ;
  • le château de Saint-Ouen-sur-Seine.

 

360grand_skateparecoquartier
Skate Parc aux Docs De Saint Ouen

La serre pédagogique municipale a deux missions principales :

  • sensibiliser petits et grands à la nature par le biais de nombreux ateliers manuels ;
  • encadrer et accompagner les Audoniens qui prennent soin des jardins partagés.

Gros plan sur… Le Parc des Docks de St-Ouen

Natureparif, Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, met en œuvre, à travers la création d’un Observatoire, une mission visant à analyser les liens entre agriculture urbaine et biodiversité. Celle-ci prend appui sur une question : cultiver en ville peut-il contribuer à maintenir, restaurer ou développer la diversité biologique et les fonctions écologiques ?

Les recherches scientifiques comme les expérimentations ont montré que la nature apporte des bénéfices multiples à la ville et à ses habitants :

– elle régule la qualité de l’air (filtration des particules, production d’oxygène, absorption du CO2)
– elle protège de l’effet « Ilot de chaleur » au moyen de l’évapotranspiration (émission de la vapeur d’eau)
– elle est un refuge pour la faune en surface
– elle permet de maintenir des sols vivants et de prévenir de leur érosion grâces aux différents systèmes racinaires ; agit sur le cycle de l’eau et l’alimentation de la nappe phréatique…

Les jardins actuels, qui regroupent 120 adhérents, sont constitués de 28 parcelles gérés individuellement et 120 gérées collectivement. Cinq ruches sont installées sur le site qui est aussi composé d’une prairie de 11.000 m², de murets de pierres sèches et de zones humides. (pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’Office du tourisme de Plaine-Commune).

via www.agricultureurbaine-idf.fr

 


Schreibe hier deinen Kommentar

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.